Pages

lundi 5 mars 2018

le Festival pour l'école de la vie de Montpellier, des projections dans le grand Est?

Le festival pour l’école de la vie se tient chaque année près de Montpellier. Il fait la promotion d’un film : « c’est quoi le bonheur pour vous ? ». Nous ne sommes pas des va-t-en-guerre , nous ne doutons jamais ni de la sincérité ni de l’honnêteté des personnes qui portent des idées opposées aux nôtres.
Et nous tentons toujours d’exprimer nos désaccords sans dénigrer les personnes.
Nous tenons tout de même à signaler que le festival de l’école de la vie promeut les  pédagogies alternatives, Sophie Rabhi y intervient, et une place y est faite au réseau des écoles démocratiques.   Concernant ce dernier réseau, nous ne pouvons certes pas en l’état actuel de nos connaissances, affirmer ses caractéristiques sectaires, loin de là. Déjà, il est trop récent pour que nous puissions en avoir fait l’examen à charge et à décharge, comme nous faisons habituellement. 
En 2017, le festival, à Montpellier, proposait également une conférence sur la pédagogie des écoles Steiner.
Toutefois, ce festival pour l’école de la vie participe à notre sens au courant hostile à l’éducation nationale,  favorable aux écoles alternatives que nous aurions tendance en ce qui nous concerne à appeler écoles privées.
Il semble que les promoteurs de ce film cherchent à trouver des points de chute  dans tout le grand Est. Nous ne cherchons pas à dénigrer le festival de l’école de la vie, mais à attirer l’attention de nos amis laïques sur le fait que cette initiative est loin de défendre l’école publique à laquelle nous sommes attachés. Nous préfèrerions que les partisans de l’innovation en pédagogie fassent la promotion des efforts menés en ce sens au sein de l’éducation nationale par des enseignants du service public.

2 commentaires:

  1. Je suis parfaitement d'accord avec cet article. Il faut défendre l'école publique et bien sûr la faire évoluer et progresser. Trop de laïques perdent de vue ce grand volet de la démocratie et de la république.

    RépondreSupprimer
  2. COMMENTAIRE POSTE PAR JEAN-PIERRE CAMBIER
    rédacteur du blog la biodynamie au risque de l'anthroposophie

    Paul Ariès a bien montré ("Anthroposophie, enquête sur un pouvoir occulte" que le programme de "triarticulation sociale" de R.Steiner vise à éliminer toute intervention de l'État de l'éducation. D'ailleurs le Directeur de l'école Waldorf-Steiner du Domaine du Possible en Arles (Mme Nyssen)M.Dahan, a déclaré au Monde que "les programmes de l’État (sont…) construits sur une vision pseudo-scientifique du monde. Les élèves n’ont d’autre choix que de croire. C’est une forme de réponse religieuse à leurs questions métaphysiques. L’esprit critique est amputé d’une partie de ce qui le construit : l’observation sensible, intuitive et le temps de la méditation pour s’approprier des connaissances plutôt que d’y croire"

    RépondreSupprimer