Pages

jeudi 20 septembre 2018

citations extraites d'un entretien avec la Ministre de la Culture sur la radio le 19 septembre, en ce qui concerne l'Ecole du domaine du possible à Arles




La présentatrice relève : "Démissions de professeurs, interrogations de parents d'élèves, mécènes qui ne suivent plus".
"Le directeur pédagogique et son épouse ont été mis à la porte après avoir prôné l’anthroposophie"  Une intervenante évoque ce couple qui représente la trentaine d’écoles Steiner en France.
La même personne précise ensuite que les écoles Steiner n’ont rien d’avoir avec les écoles Montessori ou Freinet. La parole est donnée ensuite à  une responsable du journal de nos amis de l'UNADFI.  À ses yeux, l'anthroposophie, c’est une religion." On a le droit, mais il faut le dire". Elle  évoque la spirale de l'avent, rite qui a été pratiqué dans l’école. 
La présentatrice poursuit :
«  le conseil d’administration de l’école à remercié le couple qui la dirigeait".. 
« En 2016, le rectorat de Versailles qui avait inspecté une trentaine d’écoles hors contrat avait pointé  du doigt de vrais problèmes d’apprentissage dans le socle commun de connaissances, de compétences, et de culture ».
La ministre rappelle qu’elle avait créé cette école suite à la disparition de son fils. « Je ne m’en occupe plus puisque je suis ministre de la culture ». Elle partait du constat que des enfants « ne trouvent pas leur place  dans le système scolaire ».  L’école a été créée sur la base du principe « d’attention aux enfants ».  L’école ne devait pas être fondée « avec la moindre étiquette pédagogique qui soit ».  Le présentateur demande ensuite à la ministre si elle se sent proche de ce mouvement. La réponse est: « absolument pas question d’anthroposophie dans cette école ». 
La présentatrice rappelle à la ministre que le directeur pédagogique qui a été evincé était proche de ce courant. Il lui est répondu que ce n’est pas du tout une École Steiner.

1 commentaire:

  1. Suite à la publication de ce billet, nous recevons un commentaire d’un de nos lecteurs semble-t-il fidèle, commentaire qui met en cause des structures arlésiennes.
    Nous rappelons à nos sympathisants que tout ce qui est publié sur notre blog, commentaires compris, a fortiori anonymes, relève de notre responsabilité.
    Responsabilité morale d’abord Car nous prenons toujours garde à recouper nos informations, voire à donner le point de vue adverse afin de ne pas tomber dans le piège d’une propagande unilatérale.
    Responsabilité légale enfin, car toute information erronée relève du droit de la presse .
    Nous demandons à nos lecteurs qui souhaitent poster une information, de prendre contact au préalable avec nous soit par téléphone sur notre répondeur soit par courrier électronique via le formulaire de contact qui se trouve sur le présent blog. Et ce à visage découvert, nous nous engageons bien entendu à respecter l’anonymat en public. Ils seront en mesure de nous fournir les preuves de ce qu’ils avancent, et nous pourrons discuter des informations qu’ils souhaitent nous voir publier.
    Nous présentons nos excuses à ses contributeurs de bonne volonté, mais nous leur demandons aussi de comprendre les difficultés que nous rencontrons pour ne pas nous mettre en infraction avec le droit de la presse.

    RépondreSupprimer