jeudi 27 décembre 2018

Nos meilleurs vœux ✨ comme l'an dernier, nous n'éditons pas de carte et partageons les voeux de SOLIDARITE LAÏQUE!


Le mot de la Présidente

Bientôt 2019

En cette fin d'année, toute l'équipe de notre association se joint à moi pour vous exprimer sa reconnaissance. Nous vous remercions de votre engagement à nos côtés. Vous nous donnez les moyens d'agir. Notre gratitude s'adresse aussi aux militants, bénévoles, à nos partenaires des pays où nous agissons, ainsi qu'à tous les enseignants, éducateurs, enfants et jeunes qui agissent au quotidien pour un monde plus solidaire. A tous, nous présentons nos meilleurs voeux de bonheur et de santé pour ce nouvel an qui vient.
Ensemble, notre ambition est de contribuer à relever les principaux défis qui se posent à notre monde et à nos sociétés. Ils sont économiques, sociaux, climatiques, religieux, politiques et idéologiques. Des replis identitaires ou nationalistes se manifestent par la peur et le rejet des autres. La question des migrants nous indigne parce qu'elle révèle une triple crise de la liberté de se déplacer librement, de l'égalité entre les êtres humains et de la fraternité.

Ces menaces sont porteuses de conflits. L'apprentissage du mieux vivre ensemble et de la tolérance, fondements du principe de laïcité, deviennent donc des enjeux majeurs pour la paix de l'humanité. Chez Solidarité Laïque, notre conviction est que ces problèmes sont liés et que leurs solutions passent par l'amplification de nos actions d'éducation. C'est ce que nous faisons :
En Afrique subsaharienne, nos actions se sont élargies de 4 à 6 pays. Elles se concentrent vers les enfants et les jeunes les plus démunis des banlieues des grandes villes d'Afrique de l'Ouest. Ce vaste programme est axé sur l'accès à l'éducation et à la formation professionnelle des milliers de filles et garçons africains.
En Tunisie, nous restons aux côtés de tous les partenaires qui agissent contre les inégalités, pour l'accès à une éducation de qualité et pour faire réussir la démocratie et les valeurs dont elle est porteuse.
Au Sri Lanka, notre programme pour la scolarisation des 3-6 ans est en cours d'extension à l'ensemble du pays. Grâce au travail conduit avec les pouvoirs publics et les syndicats enseignants,  ce sont 1 million et demi de jeunes enfants qui auront accès à l'école dès le plus jeune âge, un gage de réussite scolaire pour la suite.
En Haïti, après le passage de l'ouragan Matthew il y a 2 ans, nos efforts pour reconstruire les écoles ont porté leurs fruits : grâce à votre soutien, 3500 élèves ont pu reprendre le chemin de l'école. D'autres chantiers sont en cours, les besoins sont importants et nous nous heurtons à des difficultés matérielles et de financement.
Dans ces 4 régions du monde vont s'ouvrir 4 filiales de Solidarité Laïque : à Ouagadougou, à Tunis, à Colombo et à Port-au-Prince, pour suivre le bon déroulement de ces programmes internationaux, ce qui est une garantie d'efficacité dans l'utilisation de vos dons.
L'an prochain, nous continuerons de faire éclore des dizaines de micro-projets complémentaires de nos programmes internationaux soutenus par les pouvoirs publics et qui impliquent des dizaines de partenaires.
Centre Estel
Avec votre soutien, nous resterons aussi aux côtés des centres éducatifs qui accompagnent et éduquent des enfants, prioritairement des filles, et les personnes les plus en difficulté : orphelins, enfants et jeunes en situation de handicap ou, comme en Colombie ou au Mali, jeunes qui ont été contraints avec leur famille à quitter les zones de conflits.
Enfants France
Au-delà, avec les membres de notre collectif, nous conduisons de nombreuses actions d'éducation à la solidarité. Nous dialoguons avec les pouvoirs publics, au sein de collectifs, pour dénoncer les inégalités, exclusions et discriminations, notamment sur les thèmes des migrations, de l'accès à l'éducation pour tous et de la défense des droits des enfants.
Pour accroître nos missions d'éducation pour les enfants en France et dans le monde, il faut aujourd'hui que notre association poursuive son développement. Ceci passe par la croissance des ressources privées issues de votre générosité.
Agir pour l'enfance contribue à l'avènement des sociétés plus justes, solidaires, laïques et ouvertes aux autres. Merci de votre engagement pour la cause que nous défendons !
Anne-Marie Harster
Présidente de Solidarité Laïque
Soutenir Solidarité Laïque



jeudi 20 décembre 2018

ECOLE STEINER SECONDAIRE A EXETER GRANDE BRETAGNE

Article du Telegraph du 9 Décembre 
« Inspections urgentes »

9 décembre:le  Ministre de l'Education a écrit à l'Inspectrice Amanda Spielman, exigeant que les écoles Steiner, privées et subventionnées par l'Etat soient urgemment soumises à des inspections (investigations)minutieuses.
 
Le début reprend des informations sur les écoles Steiner (Waldorf),puis on arrive au constat de l'OFSTED :
  Alarming disregard for child safety and well being
  Des négligences alarmantes concernant la sécurité et le bien être de l'enfant .

Cette semaine (article du 9/12), les fonctionnaires du Department of Education ont publié un mémo envoyé à l'
école Steiner secondaire d'Exeter pour la prévenir de la cessation de subvention pour cette école.
Le dernier rapport d'OFSTED décrit des manquements significatifs dans les procédures de sécurité, une direction qui ne fonctionne pas, à tous les niveaux, et une gouvernance en désordre (désarroi).
Il décrit la façon dont, plutôt que de reconnaître les problèmes de l'école, une minorité significative de parents rejettent la faute sur les élèves qui ont des difficultés d'apprentissage.
L'année dernière,l'école de Kings  Langley a été obligée de fermer après une série d'inspections accablantes qui ont révélé des manquements dans la sécurité.L'école fait maintenant appel de cette obligation de fermeture .
Le Telegraph a publié des révélations sur les écoles Steiner. Une enquête,faite par le Telegraph,a révélé que,lorsque des parents d'élèves de Kings Langley avaient essayé de lancer l'alarme sur les problèmes de sécurité,on leur avait envoyé des lettres pour les réduire au silence.
La majorité de écoles Steiner en Angleterre sont privées et inspectées par le SIS (service d'inspection des écoles),organisation indépendante dont les inspecteurs sont formés à l'ethos Steiner.
Mais il y a une préoccupation: « SIS convient-il (est-il approprié)pour inspecter les écoles Steiner et rendre compte de leurs défaillance? »
OFSTED ne peut inspecter les écoles privées que lorsque le Secrétaire d'Etat l'a mandaté pour cela. Dans le passé,certains ministres se sont montré soucieux à propos d'une institution particulière.*Mais M. Hind (l'actuel ministre de l'éducation),a pris une mesure inhabituelle pour que soit menée par OFSTED une série d'inspections,et pour que lui soit rapporté directement ce qu'ils trouvent . Dans une lettre à Mme Spielman, il a dit qu' « il semble qu'il y ait un degré d'incidence plus élevé que la moyenne de pbs de sécurité dans les écoles Steiner : 3 fois plus dans ces écoles  que la moyenne».
« Dans le cas des écoles indépendantes,je donne mandat à OFSTED plutôt qu'à SIS pour mener une série d'inspections  et pour cela aller côte à côte avec un monitoring accru par les inspecteurs d'OFSTED et SIS. »
Un fonctionnaire d'OFSTED a déclaré « les arrangements (montages ?) comptables sont opaques et embrouillés »  « Dans certains cas ,les responsables et les administrateurs ont pendant trop longtemps manqué à leurs responsabilités légales. Par conséquent, il y a risque de danger pour les enfants dans ces écoles »
La SWSF,qui agit comme « parapluie » pour les 31 écoles et 14 écoles maternelles en Angleterre et en Irlande a déclaré qu'elle faisait bon accueil aux inspections OFSTED .
Un porte parole a dit que la fondation prenait extrêmement au sérieux la protection des enfants et a ajouté que les problèmes de sauvegarde devaient être examinés énergiquement et régulièrement.
Une source proche du mouvement Steiner a déclaré:"A quoi bon avoir des écoles Steiner si les enfants n'y sont pas en sécurité ? A quoi bon avoir des pastels à la cire d'abeille, chanter et grimper aux arbres,faire de la farine pour faire du pain, s'il n'y a pas de sécurité appropriée ?»
Il se peut qu'il y ait des éléments de l'éducation selon Steiner qu'OFSTED ne peut pas comprendre, mais quand il s'agit de sécurité,OFSTED est très en avance .
                                                           --------------------------------------------
 *le Telegraph ne mentionne ni le Ministre,ni l'école à laquelle il fait allusion.


LE RAPPORT OFFICIEL DE L'ECOLE STEINER SECONDAIRE D'EXETER ICI

LES RAPPORTS D'INSPECTION OFFICIELS SONT EN LIGNE EN GRANDE BRETAGNE.
AU MINIMUM EN FRANCE QUAND SERONT-ILS COMMUNIQUES SURTOUT LORSQUE LA COMMISSION D'ACCES AUX DOCUMENTS ADMINISTRATIFS EMET UN AVIS FAVORABLE A LEUR TRANSMISSION? 

devenir djihadiste in LA VIE DES IDEES

dimanche 16 décembre 2018

jeudi 6 décembre 2018

dans Eduquer, revue de la ligue belge de l'enseignement, l'éducation nouvelle ... et Waldorf

Ainsi donc, une fois de plus, la ligue belge de l’enseignement promeut (?) Steiner et la pédagogie Waldorf. Steiner est présenté au milieu de pédagogues qui ont contribué au mouvement de l’éducation nouvelle.
Nous l'avons déjà dit dans un billet  récent, en réponse à un commentaire qui nous était adressé, notre association n’a pas de compétence particulière en matière pédagogique. Il n’est pas dans notre objet social de faire une quelconque comparaison qualitative  entre des méthodes pédagogiques.
Toutefois ici, avouons notre trouble: une organisation laïque, et non des moindres, en Belgique, ne perçoit pas que des méthodes éducatives  ont pour racine une doctrine ésotérique et spiritualiste.  (voir les bases spirituelles de l'éducation de Steiner) Des enseignants qui se réfèrent à Montessori et Freinet exercent d'ailleurs dans l'enseignement public. Si des organisations laïques ne s’aperçoivent pas du caractère particulier de la pédagogie Waldorf , qui peut exercer cette vigilance ?
Ce n’est certainement pas, bien au contraire, une quelconque hostilité à la ligue qui nous fait écrire ce billet: bien au contraire, nous serions enchantés de pouvoir dialoguer avec ses dirigeants à ce sujet !


lundi 3 décembre 2018

NON A LA REVISION DE LA LOI DE 1905 !

Des rumeurs persistent sur la volonté gouvernementale de modifier la loi de 1905. Les modalités n'en ont pas été rendues publiques, il faut raison garder. Toutefois, nous nous devons de rappeler que nous sommes attachés à ce texte de compromis pour plusieurs raisons: son article 1 assigne à la République la tâche d'assurer la liberté de conscience, cette liberté qui est la raison d'être de notre action associative. 

Argument plus juridique, la République ne reconnaissant ni ne salariant aucun culte, elle ne porte nul jugement sur les cultes, et et un début de reconnaissance ne permettrait-il pas à des groupes dont nous estimons quant à nous que la liberté individuelle n'est pas respectée en leur sein de bénéficier d'un label? 

S'il est trop tôt pour nous positionner vu que le projet n'a pas été rendu public, il n'est pas trop tôt pour relayer la position commune des mouvements laïques unanimes, un texte que nous appelons nos adhérents et sympathisants à diffuser sans attendre!

 

Non à la révision de la loi de 1905!


Des projets de révision de la Loi de 1905 seraient à l’étude. S’il s’agit de mieux encadrer des dérives intégristes mettant en cause les principes et valeurs de la République, le titre V de la loi, intitulé Police des cultes fournit l’arsenal juridique suffisant. S’il s’agit de financer les cultes de quelque manière que ce soit, on entrerait alors dans une procédure concordataire que la loi de 1905 avait précisément pour but d’abolir.

Les Organisations laïques soussignées, réunies le jeudi 22 novembre 2018 à Paris, mettent en garde contre toute modification de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat du 9 décembre 1905, quelles qu’en soient les voies. Cette loi est un pilier fondamental de la République. Pour assurer à chaque citoyen la liberté de conscience, elle a instauré un juste équilibre entre la garantie du libre exercice des cultes et la neutralité confessionnelle de l’Etat.

Les organisations signataires rappellent donc solennellement l’intangibilité des principes solidairement posés par la loi :

Article 1 La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Article 2 La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

Elles demandent, par-delà les débats inutiles que suscitent ces projets de révision, que soit déjà et complètement appliquée la loi.



  • Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Education Actives (CEMEA) ,
  • Conseil National des Associations Familiales Laïques
  • CNAFAL
  • Fédération des Conseils de Parents d’Elèves - FCPE
  • Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte International « Le Droit Humain »
  • Fédération Générale des Pupilles de l’Enseignement Public
  • Fédération nationale de la Libre Pensée
  • Francas
  • Fédération Syndicale Unitaire FSU
  • Ligue de l'Enseignement
  • Ligue des Droits de l’Homme
  • Mouvement Français pour le Planning Familial
  • SE UNSA
  • SI-EN UNSA Education
  • SNPDEN
  • Solidarité Laïque     
  • Syndicat de l’Education Populaire-UNSA
  • Union des Familles Laïques – UFAL
  • Union Rationaliste
  • UNSA Education
  • Débats Laïques
  • Libres Mariannes