mardi 12 mars 2019

bienvenue sur le blog du CLPS!




Nous sommes une organisation laïque, donc ouverte à la confrontation des idées et nous ne prétendons pas, entre nous, défendre toujours les mêmes thèses. Ce qui nous réunit, c’est précisément le souci de ne pas masquer nos divergences.
Le mot " secte " est une commodité de langage qui ne correspond à aucune catégorie juridique. il n’existe en effet pas de définition de la secte en droit français. Nous ne prétendons pas, dans l’intitulé de notre association, combattre les sectes, mais prévenir le sectarisme.
En fait, peu nous importe que tel ou tel groupe étudié dans ce site soit ou non qualifié de secte. Pour nous, il représente, si nous en parlons, une atteinte a la laïcité. Le droit français leur permet d’exister. Il nous permet, à nous, de discuter leurs pratiques sans les enfermer dans une catégorie juridique et ce au seul nom du respect des droits de l’homme et de l’enfant et de la laïcité



mentions légales


NOTE SUR LES COMMENTAIRES

Le présent blog est le canal d'expression du CLPS. Nous veillons scrupuleusement à la qualité de l'information et des opinions exprimées. Nous avons maintes fois accepté d'accueillir des commentaires qui se trouvaient aux antipodes de nos convictions dès lors qu'ils étaient rédigés dans une langue correcte, qu'ils restaient courtois, et qu'ils apportaient de la matière au débat. 
Toutefois, suite à des propositions de commentaires qui ne respectaient pas ces conditions, nous nous devons de rappeler que ce blog n'est pas un forum. Nous nous refuserons en conséquence à publier les textes sarcastiques et a fortiori injurieux à l'égard de qui que ce soit, d'une longueur excessive par rapport au texte initial et les billets "en rafale" qui restent d'une lecture difficile et nuisent à la lisibilité de l'ensemble. Merci à  nos contributeurs, qu'il soutiennent ou contredisent nos thèses, de respecter ces quelques règles de savoir-vivre.

VISITEURS DU PRESENT BLOG, SYMPATHISANTS DU CLPS,

N'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact pour nous signaler toute activité qui vous interpellerait, nous vous répondrons rapidement, sereinement! 

Posted by Picasa

dimanche 15 juillet 2018

l'enseignement hors contrat, notre enquête associative, par Jean-Yves


Introduction
Les écoles privées hors contrat d’association avec l’État furent l’un des thèmes d’étude de la journée d’Arches de 2018. Le CLPS a commencé à travailler cette problématique dès 2005, en sollicitant les rapports des inspections académiques sur ces établissements.
Selon la loi du 17 juillet 1978, il s’agit de documents administratifs communicables à tous citoyens, sous réserve de l’occultation de mentions couvertes par le secret de la vie privée, comme le nom des enfants fréquentant l’établissement ou une appréciation sur une personne identifiable.
Cette transmission est en principe automatique. En cas de réticence de l’Administration, le citoyen peut saisir la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA), autorité administrative compétente pour déterminer la communicabilité d’un document administratif. Pourtant, pour les deux tiers des situations, le CLPS a dû saisir la CADA. Celle-ci n’a jamais rejeté une de nos demandes. Ainsi, il nous a fallu en moyenne entre 3 mois et 4 ans pour recevoir des rapports sollicités.
Une première étude approfondie avait été publiée en 2013 à partir des documents en notre possession à cette époque1. Depuis, nous avons poursuivi, enrichi et actualisé les investigations.
Ce PowerPoint est le support de la communication de 2018. Il fait synthèse à travers l’évolution de l’accessibilité aux rapports, leur analyse au regard de la commande du législateur, leurs formes et les thématiques traitées par les inspecteurs.
Une synthèse relève les formes de ces écrits, interroge d’éventuelles lacunes dans le processus d’inspection et note aussi les atouts et les freins du dispositif qu’ils conviendraient d’optimiser.
Nous distinguons désormais trois périodes : 1994 - 2004 ; 2005 – 2012 ; 2013 — 2017.

samedi 14 juillet 2018

sept membres de la secte AUM exécutés au Japon

Au Japon, sept membres de la secte Aum ont été récemment exécutés.  Ce n’est certes pas notre association qui va nier le caractère horrible de la violence exercée par cette secte, lors d’un attentat ou gaz sarin dans le métro. Il était évident qu’il fallait mettre les auteurs de ces crimes hors d’état de nuire.
En revanche, les droits de l'homme forment un tout et l’article deux de nos statuts se réfère explicitement aux textes internationaux et nationaux de protection des droits de l'homme .
Aussi sommes-nous solidaires des mouvements de défense des droits de l'homme qui regrettent le recours à la peine de mort.

vendredi 13 juillet 2018

les écoles Steiner en Belgique, deux articles de LA LIBRE BELGIQUE

Les institutions issus de l’anthroposophie sont rarement perçues comme telles, et s’intègrent sans obstacle .
Mais cela continuera-t-il ? Nous-mêmes, au CLPS, avons tenté avec nos modestes moyens sans pour autant porter un jugement sur les personnes, de dégager l’idéologie ésotérique dont les activités de cette mouvance était irriguées.

Cela va-t-il changer ? Grégoire Perra, qui fut élève puis enseignant des écoles Steiner, avait commencé à dévoiler ce qu’il avait vécu durant son passage dans ces institutions.

Il y a de cela quelques jours, Le Monde diplomatique proposait une enquête sur ces écoles. Maintenant, c’est au tour du journal d’outre Quiévrain La Libre Belgique de consacrer deux articles aux écoles Steiner. 
Nous nous sommes déjà documentés sur les écoles alternatives belges, certaines écoles Steiner sont financées par la banque Triodos, d’autres écoles issues comme en France d’initiatives privées se présentent comme puisant dans toutes les pédagogies. Ainsi l’école maternelle de Lessive dans le Namurois refuse de s’enfoncer dans un dogme selon ses propres termes et se réfère simultanément à Montessori, Freinet et Steiner.

Dans la Libre Belgique cette fois-ci, toujours la même référence à Grégoire Perra. L’auteur de l’article révèle que des parents ont alerté le journal de faits interpellants, et d’une culture du silence entourant des dysfonctionnements internes, nous reprenons ici les termes du journal. L’auteur se demande également si cette pédagogie « peut être indépendante du courant de pensée qui l’inspire ». Mais il conclut le premier de ses articles par l’absence d’accusation sectaire ou de remise en cause des performances de ces écoles en terme d’enseignement. Il est toutefois intéressant de relever deux titres de paragraphe :

Prendre en compte le monde invisible
Pas de dossier ouvert à la police fédérale 



Le second article nous interpelle de par son seul titre : « il serait difficile d’enseigner dans une école Steiner en étant un pur matérialiste ». Et le sous-titre nous interpelle tout autant : « impossible en poussant les portes de l’école de ne pas songer à Rudolf Steiner ». Cet article repose sur la visite d’une école sous la direction d’une enseignante qui applique cette pédagogie. Nous nous interdisons bien entendu de reproduire l’article couvert par le copyright. Qu’on nous permette juste de reproduire deux citations de cette pédagogue.

Vous entendrez sûrement l’exemple des dents de lait et d’enfants qui ont prolongé leur parcours en maternelle parce qu’il ne les avaient pas toutes perdues. Mais ce n’est pas innocent. On considère qu’une première partie de la croissance physique se déroule entre zéro et sept ans. La percée des dents adultes est un signe physique de maturité. Faire les dents nécessite beaucoup de force, une bonne dose d’énergie. Nous pensons que ce n’est pas l’idéal de dévoyer cette énergie pour l’envoyer vers le travail intellectuel.

Seconde citation :

La pédagogie Steiner ne se résume pas à une boîte à outils mais repose sur une façon originale d’envisager l’être humain. S’il ne faut pas adhérer à tout ce qu’il a dit, ou suivre aveuglément des dogmes, il serait néanmoins difficile d’enseigner Steiner en étant un pur matérialiste, en ne croyant pas que vit on nous une partie invisible, en ne gardant pas une attitude humble et ouverte au fait que, peut-être, cette conscience qu’on cherche à voir grandir a déjà parcouru du chemin avant d’arriver parmi nous

Ces deux citations se trouvaient dans le texte, nous jugeons inutile de les commenter, nos lecteurs se feront eux-mêmes leur opinion. Permettre aux individus de se forger une opinion en pensant par eux-mêmes, en effet, telle est notre conception de la laïcité...

jeudi 28 juin 2018

l'anthroposophie dans LE MONDE DIPLOMATIQUE

TIRE DU SITE DE L'ORDRE NATIONAL DES MEDECINS

 Nous transmettons cette information pour la complète information de nos lecteurs sans la commenter de même que nous porterons à votre connaissance  sans commentaire également la décision ordinale rejetant les plaintes contre la Professeur Joyeux.


dimanche 24 juin 2018

ARCHES 2018: SOLIDARITE LAÏQUE, notre partenaire à notre rencontre annuelle

Nous avons eu le plaisir à notre rencontre annuelle de recevoir Roland BIACHE , délégué général de SOLIDARITE  LAÏQUE  qui nous a délivré un message que nous restituons ici.

Merci Roland!

A NOS ADHERENTS ET SYMPATHISANTS QUI NOUS SUIVENT SUR NOTRE BLOG ET SUR LES RESEAUX SOCIAUX:
SOLIDARITE LAÏQUE NOUS A AIDES DANS NOTRE MISSION, AIDEZ SOLIDARITE LAÏQUE




samedi 23 juin 2018

L'école Steiner . de Kings Langley va fermer . (suite et fin?)

 L'école Steiner de Kings Langley va fermer .

  source Watfordobserver, traduit par nos soins

Une école privée qui connait des problèmes est en train de fermer. L'école Rudolf Steiner à Kings Langley a été recalée à l'inspection de sécurité l'année dernière après que l'on ait décelé que les "les élèves y couraient des risques".

Selon Terry Douris membre du ministère de l'Education "le conseil régional du Hertfordshire est désolé d'apprendre la fermeture de l'école Rudolf Steiner et nous avons conscience que toutes les familles doivent être inquiètes en ce moment. Nous avons fourni une lettre pour tous les parents et les personnels,pour proposer de l'aide pour trouver une place dans une école subventionnée par l'Etat dans le Hertfordshire pour tous ceux qui en ont besoin .Nous leur avons assuré qu'il y a actuellement un nombre suffisant de places pour tous les enfants. Cependant ,tandis que nous nous efforcerons de tenir compte des préférences ,il se peut qu'une place ne soit pas disponible dans l'école la plus proche,ou dans l'école de leur choix.Nous ferons tout ce qui est possible pour soutenir les familles dans les jours et semaines à venir».
Les membres du conseil d'administration ont envoyé un courriel aux parents pour les informer de la fermeture .Ce courriel disait :

"La décision a été prise après une réunion extraordinaire ce matin .Une décision a été prise pour une fermeture volontaire organisée du cadre éducatif actuel. Nous prévoyons que l'école sera probablement fermée à la fin de ce trimestre d'été . Les administrateurs ont été récemment élus,et ils passent en revue actuellement,des options pour des alternatives éducatives en septembre. Bien que l'école ferme, nous souhaitons insister sur le fait que la communauté va continuer à vivre ,et le nouveau conseil d'administration cherchera à la nourrir et à la soutenir autant que possible. Une gamme de propositions a été mise en avant et nous explorons activement les options pour un cadre éducatif Waldorf dans l'avenir . Dès que possible,nous communiquerons davantage sur ce sujet ,mais nous voulions communiquer à ce sujet aussi vite que possible . Les administrateurs disent que la décision équilibre les intérêts des élèves, des parents et du personnel avec les moyens financiers actuels de l'école."